Découvrez le Club Shellac, l'abonnement VOD signé Shellac. Essayer 7 jours gratuits !
Shellac » Realisateurs » Nicolas Klotz

Nicolas Klotz

Fugitif, où cours-tu ?

Statut de production: 
Distribution: 
Genre(s): 
Durée: 
70 min
Métrage: 
Couleur/NB: 
Pays de production: 
Année(s) de production (production Shellac uniquement): 
2018
Synopsis: 

Après L’Héroïque Lande (la frontière brûle), La Lucarne a proposé à Nicolas Klotz et Elisabeth de faire un deuxième film, à partir de nouveaux rushs qui dialogueraient avec leur épopée contemporaine tournée dans la Jungle de Calais. 

Fugitif où cours-tu ? commence là où se termine L’Héroïque Lande. Une fois la Jungle entièrement détruite et ses 12 000 habitants dispersés aux quatre coins de la France, un migrant d’Afrique marche seul sur les ruines de la lande. Est-il le dernier habitant à partir ? Ou un des premiers à revenir ? Il danse sur la plage. Sa danse réveille les vies, les abris, les feux, les labyrinthes, les voix, de cette ville surgie deux ans plus tôt de la boue. Et tout particulièrement les 3 semaines pendant lesquelles les habitants déplaçaient leurs maisons vers la Zone Nord pour échapper aux bulldozers et aux CRS qui détruisaient la Zone Sud.

Fugitif où cours-tu ? est le frère et la sœur électrique de L’Héroïque Lande.

Le titre est inspiré de l’ouvrage Fugitif, où cours-tu ? de Denetem Touam Bona (PUF 2016) 

Support de tournage: 
Masquer le synospis dans les fiches produits: 
Afficher
Masquer le film annonce dans les fiches produits: 
Afficher
Mettre le film en vedette au 1er niveau: 
Non
Mettre le film en vedette au 2e niveau: 
Non
Date de sortie à confirmer: 
Non
Images du film (haute définiton pour affichage et téléchargement): 
shellac-fugitif-ou-cours-tu-image-4058-copyright-shellac.jpg
shellac-fugitif-ou-cours-tu-image-4059-copyright-shellac.jpg
shellac-fugitif-ou-cours-tu-image-4060-copyright-shellac.jpg
shellac-fugitif-ou-cours-tu-image-2470.jpg
Tags revus par: 
Prolongation salle (DÉPRECIÉ): 
Prolongation DVD (DÉPRECIÉ): 
Prolongation VOD (DÉPRECIÉ): 
Phrases presse: 
Année "officielle" du film: 
2018
Présentation du film (500 signes max): 

Un homme danse seul sur une plage. Après le démantèlement de la « jungle », qui faisait suite à celui du camp de Sangatte, ne reste qu’une lande déserte, des figures abstraites sur l’écran d’un téléphone, du café qui fume à l’intérieur d’une tente. « Ils nous épuisent », dit un autre homme à propos des CRS dont les surbottes en plastique piétinent régulièrement la boue qui entoure leurs fragiles abris. « Je ne veux pas perdre de temps à apprendre votre langue », conclut un autre comme une juste sentence.

Présentation courte (80-100 signes): 

« Calais est sale, il y a des puces partout. On vit dans la poussière, on a des boutons. »

L'héroïque lande, la frontière brûle

Statut de production: 
Distribution: 
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-affiche-2327.jpg
Genre(s): 
Date de sortie en salle (distribution Shellac uniquement): 
Mercredi 11 avril 2018
Durée: 
225 min
Métrage: 
Sous-titres: 
Couleur/NB: 
Support de projection: 
Format image: 
1.77
Format son: 
5.1
Pays de production: 
Année(s) de production (production Shellac uniquement): 
2018
Numéro de visa (OBSOLETE): 
146.844
Fiche technique: 
  • Scénario et réalisation
    • Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval
  • Image
    • Nicolas Klotz
  • Son
    • Elisabeth Perceval
  • Sons additionnels
    • Luc Chessel
  • Plans additionnels 
    • Pierre Creton 
  • Montage image et montage son
    • Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval
  • Etalonnage
    • Lou Brenta
  • Mixage
    • Mikael Barre
  • Bruitages 
    • Marie Mazière et Jean-Michel Béranger
  • Création musicale
    • Ulysse Klotz
  • Création chorégraphique
    • Delavallet Bidiefono
  • Laboratoire numérique
    • Stempel Films, Julien Sigalas
  • Studio de mixage
    • Mactari production
Film annonce Vimeo (OBSOLETE): 
261090432
Synopsis: 

En hiver 2016, la Jungle de Calais est une ville naissante en pleine croissance où vivent près de 12 000 personnes. Au début du  printemps, la zone Sud, avec ses commerces, ses rues, ses habitations, sera entièrement détruite. Les habitants expulsés déplacent alors leurs maisons vers la zone Nord, pour s’abriter et continuer à vivre. En automne l’Etat organise le démantèlement définitif de la Jungle. Mais la Jungle est un territoire mutant, une ville monde, une ville du futur ; même détruite, elle renait toujours de ses cendres.

Tourné avec des jeunes gens pris dans le tumulte des guerres, des violences policières, et leurs tentatives de traverser la frontière vers l’Angleterre, L’Héroïque Lande pourrait être un épisode ignoré de l’Odyssée d’Homère.

Festivals (OBSOLETE): 
  • Fidlab 2016
    • Prix de la Fondation Camargo
    • Prix MACTARI 
  • Festival FID Marseille – Compétition internationale
    • Mention spéciale du Prix Institut Français de la critique en ligne 
Fiche production: 
  • Producteur
    • Thomas Ordonneau
  • Chargée de production
    • Francine Cadet
  • Coproducteurs
    • Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval, Mata Atlantica
    • Julien Sigalas, Stempel Films
  • Avec la participation de
    • la Région Normandie
  • Avec l’aide du
    • Tax Shelter du gouvernement fédéral de Belgique
Support de tournage: 
Masquer le synospis dans les fiches produits: 
Afficher
Masquer le film annonce dans les fiches produits: 
Afficher
Mettre le film en vedette au 1er niveau: 
Non
Mettre le film en vedette au 2e niveau: 
Non
Date de sortie à confirmer: 
Non
Images du film (haute définiton pour affichage et téléchargement): 
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2164.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2313.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2317.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2314.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2315.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2316.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2336.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2337.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2338.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2339.jpg
Code film Allociné: 
259441
Tags revus par: 
Prolongation salle (DÉPRECIÉ): 
Prolongation DVD (DÉPRECIÉ): 
Prolongation VOD (DÉPRECIÉ): 
Vidéos: 
Festivals, prix et événements: 

Low Life

Statut de production: 
Distribution: 
shellac-low-life-affiche-1064.jpg
Genre(s): 
Thème(s): 
Durée: 
124 min
Métrage: 
Fiche artistique: 
  • Carmen
    • Camille Rutherford
  • Hussain
    • Arash Naiman
  • Charles
    • Luc Chessel
  • Julio
    • Winson Calixte
  • Julie
    • Maud Wyler
  • Djamel
    • Michaël Evans
  • Sophie
    • Mathilde Bisson-Fabre
  • Georges
    • Mathieu Moreau Domecq
  • Miguel
    • Ismaël de Begoña
  • Emma
    • Marie Kauffmann
  • Avec la participation de
    • Hélène Fillières et Andrès Marin
Pays de production: 
Fiche technique: 
  • Scénario
    • Elisabeth Perceval
  • Mise en scène
    • Nicolas Klotz
  • Image
    • Hélène Louvart (A.F.C.)
  • Son
    • Erwan Kerzanet
  • Montage
    • Rose-Marie Lausson
  • Montage son
    • Emmanuel Soland
  • Mixage
    • Nathalie Vidal
  • Décors
    • Antoine Platteau
  • Costumes
    • Caroline Tavernier
  • Recherche d’acteur
    • Stéphane Batut, Isabelle Ungaro, Héléna Klotz
  • Musique originale
    • Ulysse Klotz, Romain Turzi  
  • Direction administrative et financière
    • ​Jean-Frédéric Samie
  • ​ Direction de la production
    • Anne Moullahem
Film annonce Vimeo (OBSOLETE): 
193387838
Synopsis: 

Une communauté de jeunes gens s’organise. Une nuit ils s’opposent à la police venue évacuer un squat d’Africains. Carmen fait la rencontre de Hussain, jeune poète afghan.
Fous amoureux, les amants ne se quittent plus. Mais une malédiction plane dans la ville, des papiers portent la mort, des corps tombent. Paniquée à l’idée qu’il se fasse arrêter, Carmen lui interdit de sortir et s’enferme avec lui. Peu à peu, Hussain a le sentiment qu’elle le surveille…

Galerie d'images (OBSOLETE): 
shellac-low-life-image-4494.jpg
Fiche production: 
  •  Production exécutive
    • Antoine Beau
  •  Producteurs
    • Alain Guesnier, Gilles Sandoz
  • Une production
    • Agora Films
  • En coporoduction avec
    • Maïa Cinéman, Les Films du losange, Rhône-Alpes Cinéma
  • Avec les participations de Canal+, Ciné+, La Région Rhone-Alpes
  • Avec le soutien de
    • Centre image - rRégion Centre, La Procirep, du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée
  • En association avec
    • Cofimage 22, Sofica Soficup, Backup film
Masquer le synospis dans les fiches produits: 
Afficher
Masquer le film annonce dans les fiches produits: 
Afficher
Mettre le film en vedette au 1er niveau: 
Non
Mettre le film en vedette au 2e niveau: 
Non
Date de sortie à confirmer: 
Non
Images du film (haute définiton pour affichage et téléchargement): 
shellac-low-life-image-4489-copyright-shellac.jpg
shellac-low-life-image-4491-copyright-shellac.jpg
shellac-low-life-image-4493-copyright-shellac.jpg
Tags revus par: 
Dates exploitation DVD: 
Mardi 5 février 2013 - Mardi 5 mars 2019
Dates exploitation VOD: 
Mardi 5 février 2013 - Mardi 5 mars 2019
Prolongation salle (DÉPRECIÉ): 
Prolongation DVD (DÉPRECIÉ): 
Prolongation VOD (DÉPRECIÉ): 
Vidéos: 
Festivals, prix et événements: 
Phrases presse: 
Année "officielle" du film: 
2011
Présentation du film (500 signes max): 

À Lyon, des jeunes gens tentent de s’opposer à l’évacuation d’un squat de sans-papiers. L’une d’entre eux, Carmen, tombe amoureuse d’un migrant, Hussein. Ils fuient et leur histoire devient un geste politique, un acte essentiel de désobéissance civile. Porté par des acteurs habités (Camille Rutherford, Maud Wyler, l’Iranien Arash Naiman, etc.), le film entrechoque deux mondes et montre, toujours avec lyrisme singulier des cinéastes, ce que peut être, aussi, l’engagement. Salutaire.

Présentation courte (80-100 signes): 

« Les amours illégales d’une jeune femme et d’un sans-papier. Un regard sur la désobéissance civile. »

Paria

Statut de production: 
Distribution: 
Acteurs principaux: 
shellac-paria-affiche-991.jpg
Genre(s): 
Durée: 
125 min
Métrage: 
Couleur/NB: 
Support de projection: 
Format image: 
1.66
Format son: 
Stéréo
Fiche artistique: 
  • Victor
    • Cyril Troley
  • Momo
    • Gérald Thomassin 
  • Blaise
    • Didier Berestetsky 
  • Anabelle
    • Morgane Hainaux 
Pays de production: 
Numéro de visa (OBSOLETE): 
103.297
Fiche technique: 
  • Réalisation
    • Nicolas Klotz
  • Scénario et dialogues
    • Elisabeth Perceval
  • Image
    • Hélène Louvart
  • Montage
    • Rose Marie Lausson
  • Son
    • Régis Leroux, Arthur Leroux, Olivier Laurent, Dominique Gaboriau
  • Décors et costumes
    • Françoise Arnaud
  • Casting
    • Stéphane Batut
  • Assistant réalisateur
    • Yassine Laloui
  • Directeurs de production
    • Jacques Vidal, Jean-Jacques Granel
  • Piano 
    • Brad Mehldau
  • Musique additionnelle
    • PJ Harvey, Eddy Mitchell
Film annonce Vimeo (OBSOLETE): 
192948904
Synopsis: 

Le parcours initiatique de Victor, 18 ans, qui à l’aube de l’an 2000, vit son premier amour, voit son premier mort et découvre le monde de la rue.

Festivals (OBSOLETE): 
  •  Festival Tout Ecran Genève 2000
    • Double prix d’interprétation masculine
  • Festival du film de San Sebastiàn 2000
    • Prix spécial du jury
Fiche production: 
  • Une co-production
    • de l’Unité de Programmes Fictions d’ARTE France
  • Producteur associé
    • Christian Charret, GTV
  • Producteur délégué
    • Philippe Missonnier, Nosy Be
  • Avec la participation
    • du CNC et du Ministère de l’Emploi et de la solidarité
Masquer le synospis dans les fiches produits: 
Afficher
Masquer le film annonce dans les fiches produits: 
Afficher
Mettre le film en vedette au 1er niveau: 
Non
Mettre le film en vedette au 2e niveau: 
Non
Date de sortie à confirmer: 
Non
Images du film (haute définiton pour affichage et téléchargement): 
shellac-paria-image-4480-copyright-shellac.jpg
shellac-paria-image-4481-copyright-shellac.jpg
shellac-paria-image-4482-copyright-shellac.jpg
Tags revus par: 
Prolongation salle (DÉPRECIÉ): 
Prolongation DVD (DÉPRECIÉ): 
Prolongation VOD (DÉPRECIÉ): 
Vidéos: 
Festivals, prix et événements: 
Phrases presse: 
Année "officielle" du film: 
2000
Présentation du film (500 signes max): 

Après deux adaptations littéraires, l’exigeant Nicolas Klotz jette les premières bases d’un cinéma plus personnel, co-écrit avec Elisabeth Perceval. Accompagnant deux jeunes que les circonstances ont précipités dans la rue (dont Gérald Thomassin, le « petit criminel » de Doillon), le film entrelace intimement réel et fiction, avec une authenticité qui tranche avec les portraits de « sdf » des journaux télé. Sur des impros du pianiste Brad Mehldau, un regard perçant sur les exclus du monde.

Présentation courte (80-100 signes): 

« En compagnie de deux jeunes « sdf », un récit qui mêle réel et fiction avec une authenticité rare. »

La blessure

Statut de production: 
Distribution: 
shellac-la-blessure-affiche-403.jpg
Réalisateur(s): 
Thème(s): 
Durée: 
160 min
Métrage: 
Couleur/NB: 
Auteur(s): 
Fiche artistique: 
  • Blandine
    • Noëlla Mossaba
  • Papi
    • Adama Doumbia
  • Bibiche
    • Matty Djambo
  • Moktar
    • Ousman Diallo
  • Steve
    • Mamoudou Koundio
Année(s) de production (production Shellac uniquement): 
2004
Fiche technique: 
  • Réalisation
    • Nicolas Klotz
  • Scénario et dialogues
    • Elisabeth Perceval
  • Image
    • Hélène Louvart
  • Montage
    • Rose Marie Lausson
  • Son
    • Alain Sironval, Julie Brenta, Thomas Gauder
  • Décors et costumes
    • Françoise Arnaud
  • Recherches d’acteurs
    • Stéphane Batut, Isabelle Ungaro, Elisabeth Perceval
  • Assistant réalisateur
    • Yassine Laloui
  • Musique
    • Joy Division
Film annonce Vimeo (OBSOLETE): 
192807661
Synopsis: 

Blandine est blessée sur le tarmac de Roissy lors d’un retour à l’avion où un groupe d’Africains résiste à l’embarquement.

Bien qu’elle soit sur le sol français, sa blessure, sa présence, son être sont niés par la Police Aux Frontières à qui elle demande l’asile. La France est sourde. La France n’est plus une terre d’accueil. Mais une terre butée qui expulse, blesse, et humilie.

Réfugiée dans un squat aux fenêtres murées, auprès de son mari Papi qui la soigne, Moktar qui a peur de sortir dans la rue, Steve qui ne se fait plus d’illusions, Fanny et Kary qui vendent leurs corps pour pouvoir dormir sous un toit, Blandine plonge dans le silence…

Fiche production: 
  • Production
    • Unité de Programme Fictions d’Arte France, Charlotte Vincent, Aurora Films, Joseph Rouschop, Tarantula Belgique, N. Klotz, E. Perceval, Petits et grands oiseaux
  • Avec la participation
    • du Centre National de la Cinématographie
  • Avec l’aide
    • du Centre du cinéma et de l’audiovisuel de la Communauté française de Belgique et des Télédistributeurs Wallons, de l’aide à la création cinématographique et audiovisuelle du Conseil Général du Val de Marne
  • Avec le soutien
    • de la Procirep et le soutien de l’ANGOA-AGICOA.
Masquer le synospis dans les fiches produits: 
Afficher
Masquer le film annonce dans les fiches produits: 
Afficher
Mettre le film en vedette au 1er niveau: 
Non
Mettre le film en vedette au 2e niveau: 
Non
Date de sortie à confirmer: 
Non
Images du film (haute définiton pour affichage et téléchargement): 
shellac-la-blessure-image-4487-copyright-shellac.jpg
shellac-la-blessure-image-4484-copyright-shellac.jpg
shellac-la-blessure-image-4485-copyright-shellac.jpg
shellac-la-blessure-image-4486-copyright-shellac.jpg
Tags revus par: 
Dates exploitation salle: 
Jeudi 31 mars 2005 - Mercredi 31 mars 2010
Dates exploitation DVD: 
Jeudi 31 mars 2005 - Mercredi 31 mars 2010
Dates exploitation VOD: 
Jeudi 31 mars 2005 - Mercredi 31 mars 2010
Prolongation salle (DÉPRECIÉ): 
Prolongation DVD (DÉPRECIÉ): 
Prolongation VOD (DÉPRECIÉ): 
Vidéos: 
Festivals, prix et événements: 
Phrases presse: 
Année "officielle" du film: 
2004
Présentation du film (500 signes max): 

Le sort des migrants, observé avec la méthode rigoureuse du cinéaste, alliance de fiction ultra-documentée et de fragments de réel garantis par la durée des plans. Ici, un petit groupe d’Africains humiliés, bousculés, finalement admis sur le territoire et plongés dans la débrouille, squat et petits boulots. Au cœur de ces déracinés, Blandine, dont la blessure à la jambe devient aussi le symbole d’une détresse intérieure. Un brûlot lyrique et désespéré, à montrer aux politiques de tous bords.

Présentation courte (80-100 signes): 

« La chronique implacable des violences faites aux migrants en quête de terre d’accueil. Glaçant. »

Complément de casting: 

Scénario et dialogues : Elisabeth Perceval