Découvrez le Club Shellac, l'abonnement VOD signé Shellac. Essayer 7 jours gratuits !
Shellac » Auteurs » Nicolas Klotz

Nicolas Klotz

L'héroïque lande, la frontière brûle

Statut de production: 
Distribution: 
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-affiche-2327.jpg
Genre(s): 
Date de sortie en salle (distribution Shellac uniquement): 
Mercredi 11 avril 2018
Durée: 
225 min
Métrage: 
Sous-titres: 
Couleur/NB: 
Support de projection: 
Format image: 
1.77
Format son: 
5.1
Pays de production: 
Année(s) de production (production Shellac uniquement): 
2017
Numéro de visa (OBSOLETE): 
146.844
Fiche technique: 
  • Scénario et réalisation
    • Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval
  • Image
    • Nicolas Klotz
  • Son
    • Elisabeth Perceval
  • Sons additionnels
    • Luc Chessel
  • Plans additionnels 
    • Pierre Creton 
  • Montage image et montage son
    • Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval
  • Etalonnage
    • Lou Brenta
  • Mixage
    • Mikael Barre
  • Bruitages 
    • Marie Mazière et Jean-Michel Béranger
  • Création musicale
    • Ulysse Klotz
  • Création chorégraphique
    • Delavallet Bidiefono
  • Laboratoire numérique
    • Stempel Films, Julien Sigalas
  • Studio de mixage
    • Mactari production
Film annonce Vimeo (OBSOLETE): 
261090432
Synopsis: 

En hiver 2016, la Jungle de Calais est une ville naissante en pleine croissance où vivent près de 12 000 personnes. Au début du  printemps, la zone Sud, avec ses commerces, ses rues, ses habitations, sera entièrement détruite. Les habitants expulsés déplacent alors leurs maisons vers la zone Nord, pour s’abriter et continuer à vivre. En automne l’Etat organise le démantèlement définitif de la Jungle. Mais la Jungle est un territoire mutant, une ville monde, une ville du futur ; même détruite, elle renait toujours de ses cendres.

Tourné avec des jeunes gens pris dans le tumulte des guerres, des violences policières, et leurs tentatives de traverser la frontière vers l’Angleterre, L’Héroïque Lande pourrait être un épisode ignoré de l’Odyssée d’Homère.

Festivals (OBSOLETE): 
  • Fidlab 2016
    • Prix de la Fondation Camargo
    • Prix MACTARI 
  • Festival FID Marseille – Compétition internationale
    • Mention spéciale du Prix Institut Français de la critique en ligne 
Phrases presse (OBSOLETE): 
  • Ambitieux, éprouvant, splendide
    • Libération
Fiche production: 
  • Producteur
    • Thomas Ordonneau
  • Chargée de production
    • Francine Cadet
  • Coproducteurs
    • Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval, Mata Atlantica
    • Julien Sigalas, Stempel Films
  • Avec la participation de
    • la Région Normandie
  • Avec l’aide du
    • Tax Shelter du gouvernement fédéral de Belgique
Support de tournage: 
Masquer le synospis dans les fiches produits: 
Afficher
Masquer le film annonce dans les fiches produits: 
Afficher
Mettre le film en vedette au 1er niveau: 
Non
Mettre le film en vedette au 2e niveau: 
Non
Date de sortie à confirmer: 
Non
Images du film (haute définiton pour affichage et téléchargement): 
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2164.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2314.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2317.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2313.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2315.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2316.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2336.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2337.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2338.jpg
shellac-lheroique-lande-la-frontiere-brule-image-2339.jpg
Code film Allociné: 
259441
Tags revus par: 
Prolongation salle (DÉPRECIÉ): 
Prolongation DVD (DÉPRECIÉ): 
Prolongation VOD (DÉPRECIÉ): 
Vidéos: 
Festivals, prix et événements: 
Phrases presse: 
Présentation du film (500 signes max): 

Qu’est-ce qu’un lieu que ceux qui le possèdent veulent inhabité, que ceux qui l’habitent veulent quitter ? Est-ce qu’on peut vivre dans le provisoire qui s’éternise, ou est-on condamné à y survivre ? Ce qu’on a désigné du nom d’un lieu sauvage alors qu’il signifiait simplement « bois » en pachtoune (« jangal ») est devenu l’habitation de plusieurs milliers de personnes. Une ville à part entière que nul ne veut voir perdurer, qui sera expulsée, démantelée, dispersée, rasée sans jamais vraiment cesser d’exister.

Présentation courte (80-100 signes): 

Tentes, braseros, téléphones et réchauds : le décor d’une épopée est planté, qui pourrait aussi bien raconter la fin du monde que son début.