Shellac » Acteurs » Yves Guignard

Yves Guignard

Le Moindre Geste

Statut de production: 
Distribution: 
shellac-le-moindre-geste-affiche-3363.jpg
Genre(s): 
Thème(s): 
Date de sortie en salle (distribution Shellac uniquement): 
Mercredi 17 novembre 2004
Durée: 
106 min
Métrage: 
Couleur/NB: 
Fiche artistique: 
  • Avec
    • Richard Brougère, Numa Durand, Anita Durand, Marie-Rose Aubert, Fabienne D., Monsieur T., sa femme et des amis cévenols sont dans ce film, à côté d’Yves Guignard.
Année(s) de production (production Shellac uniquement): 
1971
Numéro de visa (OBSOLETE): 
104153
Fiche technique: 
  • 1962-1964: Tournage sous la direction de Fernand Deligny, Anny Durand assure le script du film, Josée Manenti réalise l’image, Guy Aubert enregistre les sons.
  • 1968-1970: Jean Pierre Daniel effectue la mise en film des images et des sons.
  • Le tournage a été effectué dans les Cévennes.
  • Certaines scènes ont été tournées à la clinique de La Borde.
  • Jacques Allaire et Hélène Cristofol ont assisté Jean-Pierre Daniel.
  • Le montage a été effectué à Marseille au Centre social de la Maurelette avec le soutien du Ministère de la Jeunesse et des Sports et à Paris chez Auditel.
  • Le travail du son a été réalisé en collaboration avec Aimé Agnel et Jean-Pierre Ruh assisté de Francis Bonfanti.
  • Assistant au montage
    • Jean-Claude Bonfanti
Synopsis: 

Yves est considéré par l’institution hospitalière comme « inéducable et irrécupérable ». Pris en charge en 1958 par Fernand Deligny, éducateur singulier dont les tentatives de cures libres refusaient l’ordinaire des méthodes psychiatriques, Yves devient en 1962 le personnage central d’un film tourné dans les Cévennes.

Yves et Richard s’évadent de l’asile.

En se cachant, Richard tombe dans un trou.

La fille d’un ouvrier de la carrière proche observe Yves resté seul et le ramène à l’asile.

Phrases presse (OBSOLETE): 
  • Poème d’images et de sons, images noires et blanches d’une magnificence brute, voix incroyable d’Yves, entre génie délirant et génie comique, où passent le souvenir auditif des voix d’Antonin Artaud, de Michel Simon ou du général de Gaulle. Et aussi un manifeste politique d’une radicalité intacte, sinon démultipliée, en même temps qu’une véritable bombe esthétique. Film palimpseste portant la mémoire des époques qui l’ont vu naître et renaître, des combats qui l’ont enfanté, des vies qui s’y sont données, Le Moindre Geste brûle du plus nécessaire des feux.
    • Jean-Michel Frodon, in Le Monde du 23 mai 2002.
Fiche production: 
  • Production
    • Inger Servolin
  • Remerciements
    • Josée Manenti, productrice initiale, Michel Kaganski (laboratoire CTM) et Chris Marker qui ont permis à ce film d’exister.
  • Film restauré par
    • les Archives du Cinéma Français et Iskra en 2002.
Masquer le synospis dans les fiches produits: 
Afficher
Masquer le film annonce dans les fiches produits: 
Afficher
Mettre le film en vedette au 1er niveau: 
Non
Mettre le film en vedette au 2e niveau: 
Non
Date de sortie à confirmer: 
Non
Images du film (haute définiton pour affichage et téléchargement): 
shellac-le-moindre-geste-image-3359-copyright-shellac.jpg
shellac-le-moindre-geste-image-3360-copyright-shellac.jpg
shellac-le-moindre-geste-image-3361-copyright-shellac.jpg
Code film Allociné: 
8461
Tags revus par: 
Prolongation salle (DÉPRECIÉ): 
Prolongation DVD (DÉPRECIÉ): 
Prolongation VOD (DÉPRECIÉ): 
Vidéos: 
Festivals, prix et événements: 
Phrases presse: 
Année "officielle" du film: 
1971
Présentation du film (500 signes max): 

Yves, échappé d’un destin qui le condamnait à « demeurer dans une demeure à demeurés », déploie sa joie de vivre dans les paysages accidentés des Cévennes. Sa voix, solennelle et grave, faite de rage et d’imprécations, enregistrée le soir par Deligny dans un lieu d’accueil qu’il a initié pour les adolescents caractériels, délinquants et psychotiques, s’imprime sur les chemins où il vagabonde, les roches qu’il polit, le vent qui caresse son visage et les lacets qu’il défait.

Présentation courte (80-100 signes): 

Faut-il dire que la parole appartient à quelqu’un même si ce quelqu’un la prend ?