Shellac » Acteurs » Miguel Barroso

Miguel Barroso

La Gueule que tu mérites

Titre original: 
A Cara que mereces
Statut de production: 
Distribution: 
shellac-la-gueule-que-tu-merites-affiche-451.jpg
Réalisateur(s): 
Date de sortie en salle (distribution Shellac uniquement): 
Mercredi 31 mai 2006
Durée: 
108 min
Métrage: 
Langue (audio): 
Sous-titres: 
Couleur/NB: 
Fiche artistique: 
  • Francisco
    • Jose Airosa
  • Marta
    • Gracinda Nave
  • Vera
    • Sara Graça
  • Carlos
    • Miguel Barroso
  • Nicolau
    • Joao Nicolau
  • Gross
    • Ricardo Gross
  • Travassos
    • Rui Catalao
  • Capi
    • Antonio Figueiredo
  • Harry
    • Manuel Mozos
  • Texas
    • Carloto Cotta
  • Sim’es
    • Pedro Caldas
Pays de production: 
Année(s) de production (production Shellac uniquement): 
2004
Fiche technique: 
  • Réalisateur
    • Miguel Gomes
  • Script
    • Miguel Gomes, Manuel Mozos, Telmo Churro
  • Image
    • Rui Poças
  • Son
    • Vasco Pimentel
  • Illustrations
    • Joao Fazenda
  • Musique
    • Mariana Ricardo
  • Montage
    • Sandro Aguilar, Miguel Gomes
  • Montage son
    • Miguel Martins, Miguel Gomes
  • Mixage
    • Vasco Pimentel
Synopsis: 

Jusqu’à trente ans, tu as la gueule que Dieu t’a donnée. Après, tu as la gueule que tu mérites…
Francisco, comporte-toi bien ! Je sais que c’est ton anniversaire, que tu as trente ans maintenant, que c’est le carnaval et que tu t’es déguisé en cow-boy pour la fête de l’école, que tu es entouré de gosses que tu hais… Mais ce n’est pas une raison pour tirer la gueule.
Contrôle-toi ! Tu ne vois pas que personne ne te supporte ?
Tu te casses la figure, tu vas à l’hôpital, tu as la rubéole et personne pour veiller sur toi…
Sept nains seraient bien venus, tout comme dans Blanche Neige…
Francisco, répète après moi : « Jusqu’à trente ans, tu as la gueule que Dieu t’a donnée. Après, tu as la gueule que tu mérites ».

Festivals (OBSOLETE): 
  • Festival international de cinéma indépendant de Lisbonne
    • Prix de la critique
    • Prix de la photographie
  • Festival Entrevues de Belfort – Sélection officielle en compétition
  • Festival international du Film de Rotterdam – Sélection officielle – Cinéma du futur
Phrases presse (OBSOLETE): 
  • Cache-­cache, dégustation secrète de pâtisseries, petite vengeance à la carabine à plomb et lecture de revues licencieuses. Une accumulation d’actions nostalgiques et de palabres légères qui font de cette œuvre une rencontre improbable entre les frères Grimm et Woody Allen.
    • Studio Ciné Live
  • Une splendeur !
    • Libération
  • Parmi les plus beaux films du monde.
    • Evene.fr
Galerie d'images (OBSOLETE): 
shellac-la-gueule-que-tu-merites-image-447.jpgshellac-la-gueule-que-tu-merites-image-448.jpgshellac-la-gueule-que-tu-merites-image-449.jpgshellac-la-gueule-que-tu-merites-image-450.jpg
Fiche production: 
  • Producteurs
    • Joao Figueiras, Sandro Aguilar
  • Production
    • O Som e a Furia
Masquer le synospis dans les fiches produits: 
Afficher
Masquer le film annonce dans les fiches produits: 
Afficher
Mettre le film en vedette au 1er niveau: 
Non
Mettre le film en vedette au 2e niveau: 
Non
Date de sortie à confirmer: 
Non
Images du film (haute définiton pour affichage et téléchargement): 
shellac-la-gueule-que-tu-merites-image-3719-copyright-shellac.jpg
shellac-la-gueule-que-tu-merites-image-3718-copyright-shellac.jpg
shellac-la-gueule-que-tu-merites-image-3720-copyright-shellac.jpg
Tags revus par: 
Dates exploitation salle: 
Vendredi 16 décembre 2005 - Jeudi 16 décembre 2010
Dates exploitation DVD: 
Lundi 10 juin 2013 - Mercredi 4 décembre 2019
Prolongation salle (DÉPRECIÉ): 
Prolongation DVD (DÉPRECIÉ): 
Prolongation VOD (DÉPRECIÉ): 
Festivals, prix et événements: 
Phrases presse: 
Présentation du film (500 signes max): 

Francisco, un professeur de musique forcé de participer au carnaval de son école, vient d’avoir 30 ans : désormais, il aura la gueule qu’il mérite en lieu et place de celle que Dieu lui avait donnée. Rétif à l’idée de quitter son enfance, il regimbe, rechigne, multiplie les caprices et les crises de jalousie. Puis il disparaît au profit de sept hommes chargés de s’occuper du « malade », sans doute dépressif, obnubilés comme dans un conte par l’exigence de se plier à mille règlements farfelus.

Présentation courte (80-100 signes): 

Une fée de comédie musicale offre un crocodile en peluche à un cow-boy, qui râle.