Shellac » Acteurs » Esmé Planchon

Esmé Planchon

À ton âge le chagrin c’est vite passé

Statut de production: 
Distribution: 
Réalisateur(s): 
Durée: 
32 min
Métrage: 
Couleur/NB: 
Masquer le synospis dans les fiches produits: 
Afficher
Masquer le film annonce dans les fiches produits: 
Afficher
Mettre le film en vedette au 1er niveau: 
Non
Mettre le film en vedette au 2e niveau: 
Non
Date de sortie à confirmer: 
Non
Images du film (haute définiton pour affichage et téléchargement): 
shellac-a-ton-age-le-chagrin-cest-vite-passe-image-4370-copyright-shellac.jpg
shellac-a-ton-age-le-chagrin-cest-vite-passe-image-4371-copyright-shellac.jpg
shellac-a-ton-age-le-chagrin-cest-vite-passe-image-4372-copyright-shellac.jpg
Prolongation salle (DÉPRECIÉ): 
Prolongation DVD (DÉPRECIÉ): 
Prolongation VOD (DÉPRECIÉ): 
Vidéos: 
Festivals, prix et événements: 
Phrases presse: 
Année "officielle" du film: 
2016
Présentation du film (500 signes max): 

« Arrête de faire la dépressive. Il faut que tu prennes soin de toi, ça te plairait de la moussaka ? » ; « À 16 ans, on n’aime pas vraiment » ; « Il faut dire oui à la vie » ; « C’est pas sexy une fille triste ». Une jeune femme vient de se faire larguer et ses oreilles bourdonnent d’injonctions clichés. Ceux qui les prononcent sont pourtant loin des normes, arborant des panoplies criantes et kitsch, cheap et tapageuses, de mauvais goût et de mauvaise foi. Si l’outrance n’empêche pas la tristesse, elle l’atténue sans doute.

Présentation courte (80-100 signes): 

« Je préfère voir des gens vraiment grimacer que de faire semblant d’être fins. »